Un lieu chargé d'histoire

Construit en 1939, en seulement 42 jours, c'est le plus grand camp d'internement du sud de la France. Il fut administré et gardé par les Français.

Au préalable destiné à accueillir des Républicains espagnols et des volontaires des Brigades internationales, il est réellement devenu un camp d'internement à partir de la période antisémite d'octobre 1940 à novembre 1943. C'est ainsi que 26.641 personnes furent internées au camp et 3.907 personnes, dont 38 enfants, furent déportés vers Auschwitz.

En 1962, les villes allemandes et le Consistoire des israélites ont permis la restauration du cimetière. En 1994, le mémorial érigé par l'État français, avec l'aide de la commune de Gurs et de l'amicale du camp de Gurs, est le troisième mémorial français sur le racisme et l'antisémitisme après la maison d'Ysieu et le Vélodrome d'hiver, à Paris.

La Communauté de communes, quant à elle, a été maître d'ouvrage d'un projet de mise en valeur de ce camp sous la forme :

  • d'un sentier historique balisé de lutrins qui chemine dans la forêt et traverse une baraque reconstituée,
  • d'un sentier de la mémoire balisé qui intègre le mémorial et le cimetière,
  • d'un bâtiment d'accueil avec une borne vidéo et un film retraçant l’histoire du camp.

 

Visites : Le camp et son mémorial sont ouverts en permanence. L'accès est libre et gratuit.
De plus, l’office de tourisme du Béarn des gaves organise des visites réservées aux groupes à partir de 10 personnes, à la demande, et des visites individuelles sont proposées par le Pays d'art et d'histoire d'Orthez et du Béarn des gaves.

 

Commémoration des 80 ans de l'ouverture du camp :

La Rép. des Pyrénées du 22/03/19 : Lons : Un tableau pour les 80 ans de la création du camp de Gurs
La Rép. des Pyrénées du 22/03/19 : Un colloque et un mémorial en projet pour le camp de Gurs
Sud Ouest du 21/03/19 : Camp de Gurs : 80 ans d'histoire, 40 ans de lutte
Sud Ouest du 21/03/19 : Camp de Gurs : Un mémorial grâce à la Fondation Shoah

 

Accès

A 90 km de Bayonne, via Peyrehorade et Escos, par l'A64/E80 (sortie n° 6 : Peyrehorade), puis la D936.

A 45 km de Pau, via Tarsacq, Noguères et Mourenx, par la D2, la D33, la D281, la D111, la D947 puis la D936.

A 65 km de Saint-Jean-Pied-de-Port, par la D933, en direction de Sauveterre-de-Béarn, puis la D936.

A 6 km de Navarrenx, par la D947, puis la D936.

 

Plus d'infos

 

 

AGENDA

Venez consulter l'agenda de notre territoire

LES DATES
CLÉS DE LA SAISON


Consultez l'agenda